Dr. Frickson Leandre, Coordonateur en mission en Haiti pour RDI

La coordination de projet ou de programme est aujourd’hui absolument indispensable à toute mise en œuvre de projet humanitaire ou de développement sur le terrain. Elle est assurée par une multitude de personnels, aux niveaux de responsabilité variés.

Voici quelques exemples de fonctions auxquelles préparent les formations Bioforce et actuellement assurées par nos diplômés :




 Premier niveau de responsabilité : chargé de contrat bailleurs, chargé de reporting, chargé de Monitoring, Evaluation and Learning, chargé de projet.
Niveau de responsabilité intermédiaire : responsable de projet, chef de projet
 Niveau de responsabilité élevé : coordinateur de projets, coordinateur de programme, coordinateur terrain, coordinateur de base, coordinateur zone, coordinateur régional, chef de mission, directeur pays, desk, coordinateur technique.

Quel que soit leur intitulé précis, toutes ces fonctions partagent un socle de compétences commun : stratégie d’intervention, des ressources humaines, de la gestion financière, des relations avec les bailleurs de fonds, de la sûreté et de la sécurité. 

Directement à l’issue des formations Bioforce (listées ci-dessous), les niveaux de responsabilité exercée varient selon plusieurs facteurs : votre niveau d’expérience préalable, l’organisation de solidarité internationale qui vous recrute et le contexte d’intervention.

23929779

Author: 23929779

Leave a Reply